cybersahara

Articles les plus récents

Le personnage de Georges Schéhadé de la révolte à la soumission

jeudi 19 juin 2008 par Wehbi Sleiman Manal
Georges Schéhadé s'est heurté à la dure réalité engendrée par un siècle de guerres, de matérialisme, de conformisme et de rationalisme. En plein milieu de ce heurt, il adopte une attitude de base qui le pousse à chercher comment se libérer. Les difficultés rencontrées face au mur du quotidien l'incitent à (...)

Littérature et cinéma fantastiques au Japon

jeudi 12 juin 2008 par Roger Bozzetto
Le terme « fantastique » s'est vidé de son sens premier par l'utilisation qu'en fait la publicité (My Toyota is fantastic), ou le parler banal (un but de Zidane qualifié de fantastique, ou un concert fantastique, etc). De plus, aux USA au moins, il est remplacé par « gothic, horror, weird ». Doit-on (...)

La petite musique de Saint-Louis

jeudi 5 juin 2008 par Xavier Zimbardo
En cette terre de légende il faudrait arriver comme en rêve, tel un oiseau depuis la mer, et mesurer l'espace... Hélas l'avion lui-même ne daigne plus qu'une fois par semaine s'arrêter en ce lieu jadis prestigieuse capitale et première ville française d'Afrique noire. Ici, tout au Nord du Sénégal, (...)

Les écritures corporelles d'Artaud et Duras

lundi 2 juin 2008 par Elisabeth Poulet
Toute sa vie, et spécialement durant les années qui précédèrent son internement, Antonin Artaud n'a cessé de réfléchir à la question de l'énonciation et de son sujet dans le théâtre occidental, celle du théâtre et de son double. C'est dans cette question qu'il a trouvé comme la réalisation plastique et (...)

Spleen à l'hôtel : autoportraits

jeudi 29 mai 2008 par Đỗ Kh.
Spleen à l'hôtel : autoportraits... ... est un clin d'œil au verbe qui règne toujours en maître du côté du Vietnam. Là-bas, pendant d'interminables siècles (alors que la mousson battait par une intermittence lasse les maigres flancs etc... de la Cordillère Annamite), là-bas, pour gouverner, ou du moins (...)

Non, des Esseintes n'est pas un dandy : des Esseintes, c'est l'homme invisible

lundi 26 mai 2008 par Jérôme Solal
Le « contrat social » qui lie des Esseintes à ses contemporains change à partir du moment où il s'est retiré du monde. On discerne mieux la nature de ce contrat, et de ce qui en lui est amené à être modifié, dans le dernier paragraphe de la Notice. Des Esseintes disparaissant « sans faire part à qui que (...)

« Un langage situé au-delà du langage »

jeudi 22 mai 2008 par Laurent Margantin
La parution dans la collection Poésie / Gallimard des oeuvres poétiques complètes du Suédois Tomas Tranströmer nous permet de découvrir une figure essentielle de la poésie contemporaine, figure reconnue internationalement mais encore mal connue en France. Il faut rendre hommage aux éditions Le Castor (...)

Espoirs nègres

lundi 19 mai 2008 par Octave Mirbeau (1848 - 1917)
J'ai fait la connaissance d'un de ces nègres dahoméens, grands, minces, beaux et souples qui excitent si fort la curiosité des blancs au Trocadéro. C'est un charmant homme très doux, très gai et, de même que tous les nègres, intarissable conteur d'histoires... Malheureusement le nègre du Dahomey - du (...)

Lettre de Budapest

jeudi 15 mai 2008 par Marie-Louise Audiberti
Hongrie, ongre, congre, pays incongru comme sa langue et pourtant si proche. A Budapest, je cherche les Barbares, les Celtes, les Romains, les Huns, les Tartares, les Turcs, et je ne trouve que des semblables, des gens du métro, des comme nous, faciès, taille, pour un peu on se croirait à Dijon, (...)

Ghayth

lundi 12 mai 2008 par Nahidh Al Ramadani
L'avertissement contre le danger de la cigarette n'est-il pas bien inscrit sur tout paquet de cigarette ? La cigarette pourrait causer la mort. Or, il semble que personne ne prenne cet avertissement au sérieux. Mon ami [133], quant à lui, me regardait avec une ironie amère à chaque fois que (...)

Repères oasis et caravanes



Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | visites : 2003-2006 : 253000 Site réalisé avec SPIP 1.9.3 dev + Alternatives



merci pour votre visite et votre fidélité

pour nous soutenir



RSSfr