cybersahara
Rébellion et MNJ

DÉSERTIONS AU NIGER

Un capitaine et deux sous-officiers

mardi 19 juin 2007 par cybersahara

« Bien que l’Etat du Niger refuse d’admettre l’existence d’un autre front armé du nom du MNJ, chaque jour que Dieu fait apporte un brin de vérité à cette naissance. Qu’on le veuille ou pas, qu’on l’accepte ou non, un front rebelle est né et a des revendications claires. Et c’est ce front qui est à l’origine des désertions des agents de l’Etat enrôlés dans les corps militaires et paramilitaires....

La création d’un nouveau front rebelle dénommé MNJ se vérifie de plus en plus. Bien que le gouvernement lui ait refusé toute légitimité voyant en lieu et place « un gropuscule d’individus assoifés de sang », le MNJ (mouvement des nigériens pour la justice) qui a vu le jour juste après l’attaque meurtrière d’Iférouane devient le point de mire des agents de FNIS qui désertent par intermittence. Après le départ annoncé du capitaine Ahmad Goureïdi en poste à Niamey, le sergent-chef Tallan, adjudant chef Tankari ;plusieurs civils, mécontents de l’application des accords de paix ont aussi rejoint le front. »

lire la suite sur le forum d’ agadez-niger.com

Voir en ligne : forum Agadez


Version imprimable 0 réactions
Repères oasis et caravanes



Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | visites : 2003-2006 : 253000 Site réalisé avec SPIP 1.9.3 dev + Alternatives



merci pour votre visite et votre fidélité

pour nous soutenir



RSSfr