cybersahara
et la géopoétique

du recours aux forêts

avec Kenneth White

vendredi 21 octobre 2005 par chekib abdessalam

Navigation rapide

Un bel article Pour White sur le site du recours aux forêts

« Ce texte inaugural de l’institut est en quelque sorte un " condensé " de toute la démarche géopoétique, et de tout le parcours de Kenneth White. On y retrouve le désir de dépasser la "littérature", une dimension culturelle internationale, et surtout une orientation que l’on peut qualifier de philosophique, ce qui manque avant tout à la culture contemporaine. »

Le vagabond, sac au dos, en est aussi, en éloge de vagabondage, véritable aide-mémoire des marges libres et jusque aux montagnes qui ne sont en reste en cette forêt-revue : la hauteur poétique du langage entreprend son utopie de loin en loin alors que des signes furtifs se glissent entre les arbres, les branches mortes, les épines et l’humus.

Encore faut-il au passant le port agile, le pied léger et l’envol resplandissant au soleil de tous les minéraux du grain de sable. Le tamarix aux aiguilles argentées vous fraie un passage en droite ligne d’une mesure de surface, en éclaireur.

Pour lire un beau poème de KW et visiter la revue :

https://www.lerecoursauxforets.org/article.php3 ?id_article=25

des questions éthiques, du bois pétrifié et le cauchemar évitable du bucheron fou. La déforestation n’est pas poètique

abakhas yarna ténehlé amouken
(facile de détruire autrement plus difficile de construire)



Version imprimable 0 réactions
Repères oasis et caravanes



Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | visites : 2003-2006 : 253000 Site réalisé avec SPIP 1.9.3 dev + Alternatives



merci pour votre visite et votre fidélité

pour nous soutenir



RSSfr